Archives Mensuelles: juillet 2013

Comment gérer (et donc réduire) son stress

Utiliser sa raison et son jugement

1) Savoir faire la différence entre ce qu’on peut changer par soi-même, et ce sur quoi l’on a tout simplement aucun pouvoir… et à propos de quoi il ne sert donc strictement à rien de se morfondre !

Apprendre la confiance

2) Apprendre à demander de l’aide.

3) Apprendre à se fier aux autres, à la Divinité et à Soi-Même, et se rappeler, notamment au cas où il nous semblerait difficile de trop se fier aux autres ou à la Divinité, qu’il y aura toujours au moins une personne de laquelle on puisse s’attendre à ce qu’elle fasse vraiment tout ce qui est en son possible pour assurer notre bien-être, soi bien sûr soi-même ! Et en ce sens, ne représente-t-on pas d’ailleurs la premier intervenant à travers lequel la Divinité peut justement se manifester ?

Apprendre à lâcher prise

4) Prévoir et essayer d’accepter d’avance le pire scénario possible.

5) Essayer de se détacher émotionnellement du résultat que l’on souhaite atteindre.

Faire ce qui doit être fait

6) Planifier, d’une façon aussi détaillée que possible, les étapes devant mener à l’atteinte du résultat escompté.

7) Se rappeler que la meilleure façon d’atteindre ce résultat est encore de se concentrer sur ce que l’on se trouve à faire dans le moment, et donc sur la première étape du processus devant conduire à sa réalisation.

Savoir s’arrêter

8) Savoir s’arrêter, ne serait-ce que pour une fraction de seconde, et ne serait-ce que pour prendre une pause, et faire quelque chose qui nous fasse du bien.

Utiliser son pouvoir de création

9) Créer par visualisation, ou demander à l’Univers la production du résultat escompté

10) Visualiser le résultat escompté, et se mettre aussitôt dans l’état de satisfaction et de soulagement que son atteinte pourrait impliquer.

11) Visualiser toute image, ou réciter mentalement ou à haute voix toute formule, ou en d’autres termes tout « mantra » pouvant avoir pour effet de nous apaiser, de nous réconforter et de nous permettre d’atteindre ainsi un état de relative relaxation.

Recourir à la méditation

12) Veiller à se entrer et à rester, à chaque instant, dans une méditation devant avoir pour but de maintenir son équilibre intérieur, en employant sa concentration et son énergie à reconnaître et apaiser les différents sentiments plus ou moins négatifs, ou en d’autres termes les différents « besoins d’aide » pouvant continuellement se manifester notre corps, notre coeur et notre esprit, ce qui constitue en soi l’étape ultime, et en ce sens la définition première de la notion même de « savoir gérer son stress »…

Charles-Olivier B. Tremblay

Publicités